À propos

La Fabrica? Un rêve, des rencontres, une association, des spectacles, beaucoup de maçonnerie puis un lieu. Dans ce lieu, « La Fabrica », des rencontres, une association, qui aide d’autres associations, des ateliers, des projets, encore de la maçonnerie en perspective, une réalité, enfin!

La Fabrica, c’est un rêve, rêve auquel beaucoup peinaient à croire. Et pourtant…

Chantal Daney, comédienne, et son mari, se sont lancés dans une initiative folle. Ils achètent en 1995, un vieux moulin à huile du XVIIème siècle jouxté d’une petite usine d’embouteillage. Ils y voyent déjà leur théâtre: la salle de spectacles, les gradins, les coulisses, le foyer, le bar…

Commence alors la quête de subventions publiques, le racket des parents et amis, la fouille des fonds de tiroirs, les yeux doux au banquier… Un théâtre, ça coûte énormément.

Suspense, rebondissements en tous genres (l’architecte disparait, l’électricien n’est jamais au rendez-vous, les fonds tardent à être crédités…), l’ouverture de La Fabrica est reportée de mois en mois puis d’années en années.
Enfin, vendredi 13 mai 2005, inauguration officielle de notre théâtre, notre Fabrica tant attendue…

Tout le monde retrousse ses manches, tout est chronométré, personne ne doit manquer à l’appel des derniers travaux pour que notre théâtre soit près à l’heure dite.
La Fabrica devient enfin réalité. Nous allons faire du théâtre, apporter du spectacle vivant en milieu rural, ici, à Ille sur Têt, dans les Pyrénées Orientales (66), à 25 Km de Perpignan.

Après 10 ans d’existence et de diffusion, les difficultés sont toujours réelles, un prêt plus que conséquent a dû être souscrit pour financer la fin des travaux, et encore ils ne sont pas totalement achevés: les hivers sont longs et nous rêvons de chauffage…
Mais l’envie de diffuser, d’apporter des spectacles de qualité en milieu rural reste notre leitmotiv, notre moteur et notre plus grande satisfaction demeure une fréquentation grandissante de notre théâtre.

Nous rejoindre



Les commentaires sont fermés.